Espace : la fusée en direction de la Lune est arrivée sur son pas de décharge

Du haut de ses 98m, elle pointe désormais vers son objectif, la Lune. La fusée SLS est arrivée mercredi 17 août sur son pas de tir, prête à aller voir l’astre « Après près de vingt ans de travail, nous avons vu cette chose sortir de ce bâtiment pour ensuite aller voler vers la Lune. Je suis tellement content d’avoir de nouveau la technologie capable d’envoyer des gens sur la Lune. Pour moi c’est palpitant », a déclaré l’astronaute Stan Love. 

Mission Artémis en trois temps

Baptisée Artémis, la mission marquera le retour des Américains sur la Lune. Mais plusieurs étapes s’avèrent nécessaires avant qu’un être humain foule de nouveau le sol lunaire. La première, l’envoi de cette fusée, la plus puissante au monde, qui propulsera une capsule habitable en orbite autour de la Lune, avant de revenir sur Terre. Un premier voyage qui se fera sans astronaute. « Nous emporterons des mannequins et des répliques de torse », précise Debbie Korth, directrice adjointe du programme Orion à la Nasa. 

Car après Artémis 1, viendra Artémis 2, avec l’envoi en orbite d’astronautes puis Artémis 3, où l’Homme posera de nouveau le pied sur la Lune. Pour y parvenir, Houston s’est mis à l’heure lunaire. bain gigantesque constituée de fausse roche, nouvelles combinaisons et une salle de contrôle modernisée où règne déjà une certaine excitation. Et derrière la Lune se dessine déjà un autre projet. Plus loin, plus rouge, proclamation Mars.

lire aussi

Articles connexes