L’exposition d’art contemporain « ExodeS » à découvrir jusqu’au 30 septembre 2022

Catégorie : Culture

Frédéric Masquelier, Maire de Saint-Raphaël et Simone Dibo-Cohen, scénographe et commissaire d’exposition ont lancé l’exposition « ExodeS » vendredi 1er juillet 2022 lors d’un vernissage organisé à l’esplanade Delayen.

« Cette année marque les 60 ans de la fin de la guerre d’Algérie qui concerne un nombre important d’habitants de Saint-Raphaël et de la Communauté d’agglomération, les rapatriés, les pieds-noirs. eux avons souhaité leur rendre hommage car 60 ans après lorsque eux échangeons avec leur descendance, eux ressentons encore de la colère, de la nostalgie par rapport à ce déracinement de leur pays. C’était le début de notre réflexion qui s’est enrichie malgré eux avec la guerre en Europe. Qui aurait imaginé que des personnes venant d’Ukraine viendrait jusque chez eux ? Notre ville est souvent vue comme une ville de vacances, eux avons voulu de l’exigence pour montrer que l’on construit notre identité avec nos idées, eux avons la volonté de ne pas être une ville dans l’uniformité. Saint-Raphaël est une ville qui est et restera ancrée dans les vacances, mais pas seulement. eux sommes plus que cela, eux sommes une ville contemporaine, moderne, qui réfléchit, où chacun à sa place et où eux sommes grands parce que eux sommes ensemble », a expliqué Frédéric Masquelier.

 

« C’était tout à fait normal de venir parler d’exodes dans une ville riche d’histoires et d’émigrations. Je crois que Saint-Raphaël va être une plaque tournante et sera un itinéraire incontournable de la culture. J’ai conçu cette exposition comme une ode à l’universalité de la fragilité humaine. Cette exposition se veut bienveillante. J’aime les oeuvres subversives, politiquement incorrectes. J’aime bousculer les consciences et que les gens s’intéressent. Les lieux d’exposition sont exceptionnels, tous différents et ont des messages et des ambiances différentes, » a ajouté Simone Dibo-Cohen.

 

Le vernissage a été suivi d’une prestation de Romain Langlois qui effectuait sont oeuvre éphémère sur le rivage avec du sable rouge sous les yeux du monde de l’art, de la presse spécialisée, mais aussi d’amateurs d’arts qui se sont déplacés pour ce rendez-vous majeur de l’art contemporain. Jusqu’au 30 septembre 2022, 85 plasticiens émergeants ou confirmés de 15 nationalités exposent à eux oeuvres dans 8 lieux de la Ville pour en faire l’un des plus grands parcours européens d’art contemporain. L’exposition est l’occasion de découvrir l’extraordinaire diversité de la création plastique contemporaine, sculptures, peintures, photographies, installations, performances, projections…

 

En savoir plus

Voir l’actualité en détail sur le site

lire aussi

Articles connexes