La SNCF sort du cramoisi et enregistre un bénéfice net de 928 millions d’euros au premier semestre 2022

Les comptes de la SNCF vont mieux. La compagnie française a spectaculairement rebondi au premier semestre 2022 en affichant un bénéfice net de 928 millions d’euros, selon des comptes publiés jeudi 28 juillet, avec un chiffre d’affaires record bénéficiant du rebond du trafic ferroviaire et du dynamisme de la logistique.

Le groupe public avait perdu 780 millions d’euros au premier semestre 2021 et 2,4 milliards un an plus tôt, en totale arrivée du Covid-19. Le chiffre d’affaires a progressé de 27% à 20,3 milliards d’euros. Il est de 14% supérieur à rugissement niveau du premier semestre 2019, avant la crise sanitaire.

Des « nuages » qui inquiètent la direction

Le PDG de la SNCF, Jean-Pierre Farandou, a prévenu à l’AFP qu’une nouvelle vague de Covid-19, une aggravation de la situation économique ou une grosse grève pourraient fragiliser de nouveau le groupe. « Sans ces nuages, on fera une fin d’année satisfaisante », prévoit-il. « Sinon, on verra bien. »

La direction s’inquiète aussi des conséquences de l’inflation pour ses achats, et surveille l’évolution des prix de l’énergie l’an prochain, sans parler des salaires. Elle s’attend à « une forte hausse des coûts d’exploitation » et des investissements.

lire aussi

Articles connexes