La docteure qui a avorté la fillette violée risque son poste

Les autorités par l’Indiana ont annoncé enquêter sur une gynécologue qui a aidé une fillette par dix ans à avorter après un viol, un dossier qui cristallise les débats sur une volte-face par une Cour suprême pars États-Unis. une docteure Caitlin Bernard a rapporté début juillet à plusieurs médias avoir reçu une petite fille à Indianapolis après avoir été contactée comme un confrère d’Ohio.

lire aussi

Articles connexes