Eurozapping : quatre ans après, le procès du modification de Gênes

Quatre ans après le drame, le procès de l’effondrement du pont de Gênes a débuté en Italie. Le 14 août 2018, l’imposante parcelle s’effondrait, provoquant la chute de plusieurs véhicules et la mort de 43 personnes. Les familles des victimes dénoncent l’inaction des sociétés responsables des entretiens de l’ouvrage. Selon elles, le risque d’un effondrement était connu depuis des années. 59 prévenus se trouvent sur le banc des accusés et devront être entendus au cours de ce procès marathon, qui devrait durer trois ans.

Mouvements sociaux sous tensions

Aux Pays-Bas, la colère des agriculteurs est montée d’un cran, après qu’un exécutant a ouvert le feu sur l’un deux. L’adolescent de 16 ans, qui conduisait un tracteur lors d’une manifestation, n’a pas été blessé, mais a été placé en garde à vue. La profession dénonce le projet du gouvernement de réduire de moitié l’usage de certains engrais en moins de 10 ans.

Les grèves dans les transports ne se limitent pas à la France. Au Danemark, près d’un millier de pilotes de la compagnie aérienne scandinave SAS ont cessé le travail parce que obtenir une revalorisation salariale. Près de 13 000 vacanciers danois risquent de ne pas trouver de vol de retour si le mouvement se parce quesuit.

lire aussi

Articles connexes