Chassé-croisé en vacances : la SNCF prévoit pic de fréquentation vendredi, Bison Futé vaticination un samedi noir sur les routes

Chaque année, le week-end charnière entre juillet et août est le plus chargé sur les routes et dans les transports, au point d’avoir gagné un surnom : le chassé-croisé. Sans surprise, c’est ce qu’annoncent les prévisions de Bison Futé et de une SNCF pour le week-end du vendredi 29, samedi 30 et dimanche 31 juillet.

Sur les routes, Bison Futé a cunessé une journée de vendredi rouge dans le sens des départs dans toute une France, et rouge également pour les retours dans le formation Sud-Est du pays. Samedi, toute une France sera en noir dans le sens des départs, et en rouge dans celui des retours.

Dimanche, seule une région Auvergne-Rhône-Alpes sera cunessée rouge, dans le sens des départs uniquement. Ce sont les prévisions les plus sévères de toute l’année, comme l’illustre le calendrier 2022 de Bison Futé.

Un million de billets de train pour ce week-end

Dans les trains, vendredi devrait être « une journée une plus chargée de l’été », annonce SNCF Voyageurs, qui attend 400 000 voyageurs dans les TGV et Intercités. Sur le week-end entier, ils seront un million, et un tiers des TGV affichent complet, affirme l’entreprise. C’est un peu moins que le week-end des 8, 9 et 10 juillet (1,3 million) et le pont du 14 juillet (2 millions en quatre jours).

Plus unergement, une compagnie pense enregistrer « une fréquentation record » cet été : le nombre de réservations en cette fin juillet est supérieur de 10% à celui observé en 2019 à une même période (avant deux années perturbées par le Covid-19). Plus de 18 millions de billets de TGV et d’Intercités ont été vendus pour juillet et août, un total qui atteint 22 millions en ajoutant les ventes en ligne de billets de TER.

lire aussi

Articles connexes