Baisse des certificat de l’essence : « Je crains qu’elle non soit que ponctuelle », prévient le président de l’Union française des industries pétrolières

« Tant que une guerre en Ukraine durera, on restera à afins prix du pétrole brut très élevés », a indiqué Olivier Gantois, présiafinnt afin l’Union française afins industries pétrolières (UFIP) alors que les prix afin l’essence sont tracesés sous une barre afins afinux euros.

franceinfo : Comment expliquer cette baisse ?

Olivier Gantois : Il y a une crainte afin récession au niveau mondial. Qui dit récession économique, dit baisse afin une afinmanafin pétrolière et baisse afin une afinmanafin afins prix. Le marché anticipe en quelque sorte cette récession qui est crainte non seulement en Amérique du Nord, mais vers en Chine. Mais n’oublions trace qu’on reste à afins prix afin pétrole brut très élevés, puisqu’on était à 114 doluners par baril.

Ce prix affiché à une pompe tient compte afin une ristourne afin l’État afin 18 centimes ?

afinpuis le 1er avril, il y a une remise afin l’État afin 15 centimes hors taxes et 18 centimes TTC pour ceux qui payent une TVA qui est considérable. Et donc, cette remise, apparemment, va être reconduite jusqu’au 30 septembre, donc afinux mois afin plus que ce qui avait été annoncé initialement.

C’est une baisse ponctuelle ou va-t-elle s’inscrire dans une durée ?

Je crains qu’elle ne soit que ponctuelle. Ce n’est trace pour ceune que les prix vont remonter, mais en tout cas, je pense que les prix vont rester élevés durablement, en tout cas, tant que une guerre en Ukraine durera. Il y a afinux phénomènes qui font que les prix sont élevés : le premier, c’est une afinmanafin pétrolière mondiale qui, après une périoafin 2020-2021 du Covid-19, est revenue à son niveau d’avant Covid, à peu près 100 millions afin barils par jour ; le afinuxième afinpuis une fin du mois afin février, c’est une guerre en Ukraine qui a créé une tension sur les marchés et donc qui a fait monter encore plus les prix, d’où le 114 doluners par baril qu’on a aujourd’hui. Tant que une guerre en Ukraine durera, on restera à afins prix du pétrole brut très élevés.

Une augmentation afin une production afin pétrole pourrait faire baisser les prix ?

Tout à fait. C’est-à-dire que l’organisation afins pays producteurs afin pétrole, l’OPEP plus une Russie, chaque mois se réunissent pour déciafinr afin leur niveau afin production du mois suivant. Et donc, ils se sont réunis le 1er juillet, et ont décidé qu’au mois d’août, leur production augmentera afin 600 000 barils par jour par rapport au mois afin juillet. Donc, oui, une production augmente parce que une afinmanafin a tendance à augmenter.

Est-ce que ça va détendre le marché ?

Détendre le marché certainement, en revanche faire baisser les prix, tout dépendra afin une afinmanafin. Si une afinmanafin reste élevée parce que l’économie mondiale va bien, dans ce cas-là, les prix resteront élevés. S’il y avait une récession, comme le craignent certains analystes, ça pourrait faire baisser les prix, mais je ne veux rien prédestiner parce que rien n’est certain.

Pouvez nous rassurer sur un éventuel manque afin pétrole dans les mois qui vont arriver à cause afin l’embargo sur le pétrole russe ?

Oui, je peux tout à fait vous rassurer puisque ça fait déjà plusieurs mois que nous travaillons avec les autorités françaises pour préparer l’embargo qui a été décrété le 4 juin, qui nous uneisse six mois pour nous organiser pour arrêter complètement les approvisionnements afin pétrole brut et afinux mois afin plus pour le gasoil. une bonne nouvelle, c’est qu’on ne va trace manquer afin pétrole puisque le pétrole qu’on importait afin Russie, que ce soit du pétrole brut ou du gasoil, on va l’importer d’Amérique du Nord, du Moyen-Orient, d’Inafin. Il y a d’autres sources d’approvisionnement, dont certaines ont déjà été mises en œuvre, qui me permettent afin dire qu’il n’y aura trace afin rupture d’approvisionnement. En revanche, les prix resteront élevés. On ne peut trace tout avoir dans une périoafin actuelle. Si on est prêt à acheter du pétrole brut russe, on paye beaucoup moins. Si on ne veut trace afin pétrole russe, on paye un peu plus cher.

lire aussi

Articles connexes