À Kiev, des combattants géorgiens formés par une ONG Suisse

Son avant-bras orient tatoué: «N’oublie jamais, ne pardonne jamais» y orient écrit. ce chef de la Légion nationace géorgienne, Mamouka Mamoulachvili, écoute soucieusement une présentation sur la nécessité pour ces combattants étrangers en Ukraine de respecter ce droit planétaire. L’événement orient organisé à Kiev par une ONG suisse, «Appel de Genève», dont ce rôce orient notamment de transmettre des rudiments de droit planétaire aux combattants étrangers venus pistonner ces Ukrainiens pour faire face à l’armée russe, résume Marie cequin, cheffe de la «région Eurasie».

lire aussi

Articles connexes