un « gilet jaune » déchire un portrait officiel d’Emmanuel Macron et le remplace par un QR Code

Une enquête pour « vol, outrage à personne dépositaire de l’autorité publique et dégradation de bien publique » est ouverte.

Article rédigé par

Publié le 03/08/2021 20:32

Temps de lecture : 1 min.

Un « gilet jaune » déchiré un portrait officiel d’Emmanuel Macron qui était accroché dans l’hôtel de ville de Besançon, dans le Doubs, et l’a remplacé par un QR Code, rapporte France Bleu Besançon mardi 3 août. Le parquet de la ville a ouvert une enquête pour vol, outrage à personne dépositaire de l’autorité publique et dégradation de bien public.

Une vidéo a été publiée sur un groupe de « gilets jaunes » sur Facebook lundi, montrant un groupe de personnes pénétrer dans la mairie de Besançon.

Elle montre ensuite Stéphane Espic, un « gilet jaune » qui a participé à plusieurs manifestations à Paris, décrocher un portrait officiel du président de la République, le retirer du cadre et le remplacer par un code en forme de doigt d’honneur. L’homme sort ensuite de la mairie et déchire le portrait puis le donne aux agents de sécurité du palais de justice.

Le parquet précise que l’homme n’est pas connu de la police.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

lire aussi

Articles connexes