Roglic détrôné par Taaramäe sur la Vuelta

Les premières pentes du Tour d’Espagne ont tenu leurs promesses: oublié par Roglic et la Jumbo-Visma, Rein Taaramäe (Intermarché – Wanty-Gobert) a été le plus fort de son groupe d’échappée sur la montée finale vers le Picon Blanco (1re catégorie), et a pris une demi-minute d’avance sur ses premiers poursuivants au classement général. Entre la chaleur caniculaire du début d’étape et le poisseux brouillard à l’arrivée, l’expérimenté coureur estonien (34 ans) y a vu clair.

Il a pris la bonne échappée avec sept autres coureurs, un petit groupe qui a compté jusqu’à neuf minutes d’avance sur le peloton à trente kilomètres du final, et s’est défait un par un de ses compagnons d’échappée pour franchir seul la ligne d’arrivée au sommet du Picon Blanco.

«J’ai une bonne forme, et j’ai surtout un très bon directeur sportif (Valerio Piva, NDLR). On s’est parlé hier (dimanche) soir, on s’est dit que ça pouvait être un bon moment pour tenter quelque chose. On savait que ça allait surtout dépendre de la réponse du peloton. Mais j’y ai cru, parce que (gagner seul) je l’ai déjà fait quelques fois. J’ai cru en moi», a confié Taaramäe sur la ligne d’arrivée, offrant ainsi une première victoire d’étape sur la Vuelta à son équipe, découvre le Tour d’Espagne.

Déjà vainqueur en Espagne en 2011

Déjà vainqueur d’étape sur la Vuelta en 2011 (14e étape à La Farrapona), Taaramäe a tranquillement franchi les deux cols de 3e catégorie, le Manquillo au début de l’étape, puis celui de Bocos à moins de vingt kilomètres de l’arrivée), et ne s’est pas précipité pour reprendre tranquillement le Français Lilian Calmejane, qui avait commencé à secouer le groupe d’échappés au pied du col final (7,6 km de montée à 9% de moyenne). L’Américain Joe Dombrowski (UAE Team Emirates) et le Français Kenny Elissonde (Trek-Segafredo) qui ont résisté à Taaramäe jusqu’à trois kilomètres de l’arrivée, prennent respectivement la 2e et 3e place de l’étape.

Après deux jours en rouge, le double tenant du titre Primoz Roglic (Jumbo-Visma) doit déjà lâcher son maillot de leader. Le Slovène a fini avec le reste des favoris, à 1 minute et 48 secondes du vainqueur du jour. Seul Enric Mas a pris quelques longueurs d’avance en toute fin d’étape, réussissant à arracher trois secondes aux autres hommes forts sur la ligne.

Roglic troisième à 30 secondes au général

Au général, Roglic se voit relégué à la 3e place, à trente secondes de l’Estonien. Le deuxième du général est le Français Kenny Elissonde, à 25 secondes de Taaramäe. Mardi, la 4e étape emmènera le peloton entre El Burgo de Osma et Molina de Aragon, une étape plate entre Castille-Léon et Castille-La Manche promise aux sprinteurs.

(L’essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur [email protected] Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les derniers commentaires

lire aussi

Articles connexes