le rover Perseverance a échoué dans sa première tentative de prélever un échantillon de roche

Cette collecte est la principale mission de l’engin. Elle a pour but de chercher des traces de vie sur la planète rouge.

Article rédigé par

Publié le 07/08/2021 07:56

Temps de lecture : 1 min.

Premier accroc dans la mission sur Mars du rover Perseverance. Sa tentative de collecter un premier échantillon de roche martienne s’est avérée infructueuse, a annoncé la Nasa vendredi 6 août. Les prélèvements effectués par l’engin doivent permettre de rechercher des traces de vie ancienne sur notre voisine du système solaire.

« Les premières images et données montrent un trou de forage réussi, mais aucun échantillon dans le tube », a tweeté l’agence spatiale américaine vendredi soir, après s’être réjouie un peu plus tôt de voir le robot percer avec succès la surface martienne. « Mars continue de nous surprendre », philosophe la Nasa, qui assure qu’un tel souci n’avait jamais été observé lors des phases de test sur Terre.

#SamplingMars is one of my most complicated tasks. Early pics and data show a successful drill hole, but no sample in the tube–something we’ve never seen in testing on Earth. Mars keeps surprising us. We’re working through this new challenge. More to come. https://t.co/XyXBssvKe6 pic.twitter.com/VTNvMA2jqN

— NASA’s Perseverance Mars Rover (@NASAPersevere) August 6, 2021

L’hypothèse pour expliquer cet échec est que « la roche n’a pas réagi comme nous l’attendions lors du forage », plutôt qu’un problème lié au robot lui-même, estime Jennifer Trosper, une chargée de projet, dans le communiqué de la Nasa.

Mais la mission du bien nommé Perseverance, qui s’est posé sur Mars le 18 février, est loin d’être terminée. Le rover doit passer onze jours à tenter de prélever des échantillons dans la zone où il se trouve, puis explorer d’autres sites de collecte. Il embarque au total 48 tubes destinés à accueillir les résultats de ces forages. Une autre mission doit se charger de les récupérer et les rapporter sur Terre, dans les années 2030.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

lire aussi

Articles connexes