Le Luxembourg a versé 50 millions en vingt ans

En 2021, le Luxembourg a financé des projets humanitaires à hauteur de 2,35 millions d’euros en Afghanistan, précise la Coopération luxembourgeoise, qui a rappelé mercredi son engagement de longue date aux côtés de la population afghane et tout particulièrement des femmes et des filles. Un engagement qui sera maintenu malgré les bouleversements politiques en cours dans le pays.

«Les interventions de la Coopération luxembourgeoise sont actuellement réévaluées par nos partenaires de mise en œuvre sur place, afin de déterminer leur faisabilité et leur viabilité à court et moyen terme dans ce nouveau contexte», précise le ministère des Affaires étrangères.

48 millions en vingt ans

Les aides seront maintenues autant que possible, en s’assurant que les populations les plus démunies en bénéficient, tout en veillant à exclure tout lien direct ou indirect avec les talibans, assure encore la Coopération luxembourgeoise.

Au cours des vingt dernières années, la Coopération luxembourgeoise déclare avoir dépensé un total de 48 millions par le biais d’agences de l’ONU et d’ONG internationales. Mardi, le ministre des Affaires étrangères Jean Asselborn justifiait dans une interview à «L’essentiel» la décision du Luxembourg d’accueillir douze Afghans par une «obligation morale».

(L’essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur [email protected] Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

Les derniers commentaires

lire aussi

Articles connexes