La dernière trouvaille de Raoult pour éviter le Covid

Il s’était fait plutôt discret depuis l’échec de son combat pour la chloroquine, censée représenter le remède miracle contre le Covid-19. Le célèbre professeur français Didier Raoult continue néanmoins de poster des vidéos d’actualité sur sa chaîne YouTube.

Dans sa dernière publication, le savant évoque un nouveau moyen de prévenir l’apparition de la maladie: le Vicks Vaporub. Ce traitement d’appoint utilisé pour lutter contre les affections respiratoires banales (rhumes, toux, bronchites simples), aurait, d’après le scientifique marseillais, des vertus insoupçonnées contre le Covid-19. Didier Raoult assure qu’il n’a «pas de conflit d’intérêt» avec la marque.

«Vaporub ne doit être appliqué que sur la poitrine et la gorge»

Selon lui, de nombreuses molécules «qui ne coûtent rien et sont anodines» ont des effets bénéfiques contre le Covid. Outre la vaseline contenue dans le Vicks Vaporub, ce serait également le cas de la paraffine, de la cyclosporine ou encore de l’ivermectine.

La marque citée par le professeur Raoult s’est en tout cas montrée beaucoup plus sceptique, en rappelant les consignes d’utilisation du médicament, en contradiction avec les conseils du médecin français: «Comme mentionné sur l’étiquette, Vaporub ne doit être appliqué que sur la poitrine et la gorge pour soulager la toux, et sur les muscles et les articulations pour les courbatures. Il ne doit pas être utilisé sous ou dans le nez, dans la bouche ou ingéré».

As mentioned on the label, VapoRub should only be applied to the chest and throat to relieve a cough, and on muscles and joints for aches and pains. It shouldn’t be used under or in the nose, in the mouth, or ingested. An oil base product can get into the lungs if used improperly

— VapoRub (@VapoRub) August 3, 2021

(th/L’essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur [email protected] Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

Les derniers commentaires

lire aussi

Articles connexes