Jenna Dewan: «J’ai souffert d’anxiété postpartum»

Pas facile d’être maman quand le père de son bébé est une star très demandée. Jenna Dewan en sait quelque chose. Juste après la naissance de sa fille, Everly, en 2013, la comédienne a dû s’en occuper seule, sans son mari de l’époque, Channing Tatum, pendant de longues périodes. L’acteur de «Magic Mike» avait dû s’absenter du domicile conjugal à cause de ses tournages. Jenna s’était alors sentie dépassée par la situation avec son premier enfant. «Je devais voyager avec elle, parce que Channing ne pouvait pas être avec nous la plupart du temps. Il y avait donc juste moi, une accompagnante en périnatalité et Everly qui n’avait que six semaines», a confié l’Américaine de 40 ans au podcast «Dear Gabby».

De plus, le fait de devoir emmener sa progéniture sur son lieu travail n’a pas arrangé les choses. «C’était vraiment dur parce que cela durait des heures et je l’avais constamment avec moi sur les plateaux de tournage», a-t-elle expliqué. À cause du stress, Jenna a développé des troubles mentaux: «J’ai souffert d’anxiété postpartum et cela ne s’est jamais arrêté», déplore-t-elle. Et l’actrice de se souvenir de moments particulièrement difficiles: «Je dormais très peu la nuit et je travaillais toute la journée. Je devais allaiter, j’étais sans mon conjoint. C’était juste de la folie.»

Divorcée de Channing en 2019, Jenna est désormais en couple avec l’acteur Steve Kazee, avec lequel elle a eu un fils, Callum, âgé de 16 mois. Heureusement pour elle, l’arrivée de ce deuxième enfant dans sa vie s’est bien mieux passée: «Cette fois, j’ai vraiment été entourée. Même si cela a été dingue, j’ai pu rester à la maison. Dans ce nid d’amour, tout a été différent.»

(L’essentiel/lja)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur [email protected] Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

lire aussi

Articles connexes