Harry Kane sort enfin du silence

Le capitaine de Tottenham Harry Kane, dont l’absence aux tests d’avant-saison ont nourri les rumeurs de départ, a affirmé qu’il serait bien présent à l’entraînement samedi, «comme prévu».

L’attaquant de 28 ans, également capitaine de l’équipe d’Angleterre battue aux tirs au but par l’Italie en finale de l’Euro à Wembley en juillet, parti en vacances au Bahamas, s’est également dit heurté par les commentaires de supporters mettant en cause son professionnalisme.

Harry Kane était censé effectuer son retour au centre d’entraînement de Tottenham lundi pour un test Covid-19 et des examens médicaux après ses trois semaines de vacances qui ont suivi l’Euro 2020. De quoi alimenter les rumeurs sur son envie de départ vers Manchester City et d’un futur bras de fer avec Tottenham.

«Cela fait presque dix ans que j’ai fait mes débuts avec les Spurs. Pour chacune de ces années, vous – les fans – m’avez toujours témoigné soutien et amour, a tweeté Kane. C’est pourquoi cela m’a fait mal cette semaine de lire certains commentaires mettant en cause mon professionnalisme.»

pic.twitter.com/x5nXkyvqo1

— Harry Kane (@HKane) August 6, 2021

«Sans entrer dans les détails, poursuit-il, je tiens à préciser que je n’aurais jamais, et n’ai jamais refusé de m’entraîner. Je serai de retour au club demain (samedi) comme prévu. Je ne ferai jamais rien qui puisse ternir la relation qui me lie aux fans» de Tottenham.

Vendredi, l’entraîneur de Manchester City Pep Guardiola a déclaré: «Beaucoup de clubs dans le monde veulent faire signer Kane, nous ne sommes pas une exception.» Mais le technicien catalan a rappelé que Tottenham n’était prêt à laisser partir son buteur qu’en échange de 160 millions de livres (188 millions d’euros). «Si Tottenham ne veut pas négocier, c’est fini», a-t-il affirmé.

Pep Guardiola on #thfc striker Harry Kane. [Sky Sports] pic.twitter.com/mkMrfFy2sQ

— Hotspur Related (@HotspurRelated) August 6, 2021

(L’essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur [email protected] Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

lire aussi

Articles connexes