Voiture sur les rails, que risque la conductrice?

Les CFL ont beau faire de la prévention et mener des actions de sensibilisation sur les risques liés au passage à niveau, «cela n’empêche pas les gens de ne pas respecter le code de la route», soupire une porte-parole des CFL, au lendemain d’une collision entre une voiture et un train, lundi, à Bertrange. «Il peut arriver des situations, comme celle d’hier (NDLR: lundi), qui ne met pas seulement la personne dans la voiture en danger, mais aussi les autres gens qui attendent, les passagers du train et son conducteur».

Les incidents pas si rares

En 2019, les CFL avaient enregistré 87 incidents aux passages à niveau, impliquant divers usagers de la voie publique (voitures, camions, cyclistes, piétons, machines agricoles…) En 2020, année où le trafic a été moins important en raison de la pandémie, 70 incidents ont été répertoriés. De janvier à mars 2021, 25 incidents ont déjà eu lieu. Les CFL indiquent aussi que de 2016 à 2021, deux personnes sont mortes dans un accident de la route sur un passage à niveau.

Après l’incident de lundi, les équipes des CFL ont travaillé toute la nuit pour rétablir le trafic et réparer le passage à niveau. Ce qui a un coût qui reste à calculer. «Nous allons récupérer ça quelque part, c’est une question d’assurance». Idem pour les dégâts sur la locomotive de la SNCB impliquée dans l’accident. «Ce sera l’affaire des assurances des deux parties concernées et éventuellement d’une affaire au civil», indique une porte-parole de la justice luxembourgeoise. Les CFL n’indiquent pas pour l’heure s’ils envisagent de porter l’affaire en justice.

Jusqu’à 500 euros d’amende

L’automobiliste impliquée pourrait quoi qu’il en soit être sanctionnée, si l’enquête confirme qu’elle est passée alors que les barrières étaient baissées. Elle encourt «un avertissement taxé de 145 euros et un retrait de deux points de permis», précise la porte-parole de la justice. «Mais en cas de non-paiement, des poursuites judiciaires pourront être exercées» avec des sanctions jusqu’à 500 euros d’amende et une interdiction de conduire de douze mois, l’accident n’ayant pas fait de blessés.

En attendant, les CFL continuent à éliminer progressivement les passages à niveau, pour les remplacer par des ponts ou des tunnels. 25 croisements route/rails ont disparu depuis 2003. «En moyenne, nous en supprimons deux par an, nous sommes les champions d’Europe», assure la porte-parole des CFL. Il reste actuellement 116 passages à niveau au Grand-Duché, et il va falloir du temps avant de les voir disparaître. «Nous tablons sur une dizaine d’années» par passage à niveau à remplacer, de la naissance du projet à la fin des travaux.

Et tant qu’il restera des passages à niveau, la sensibilisation continuera. «Nous faisons des campagnes de prévention, il y a toujours la journée internationale» le 10 juin. Des actions sont aussi menées dans les écoles, avec des programmes adaptés à l’âge des enfants, «pour leur expliquer comment se comporter sur les quais, aux passages à niveau…».

(jw/L’essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur [email protected] Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

Les derniers commentaires

lire aussi

Articles connexes