Van Aert sur les Champs, Pogacar s’offre un 2e Tour

Le Slovène Tadej Pogacar (UAE), vainqueur sortant, a remporté pour la deuxième fois le Tour de France, dimanche, sur les Champs-Élysées à Paris, après la 21e étape magistralement gagnée par le Belge Wout van Aert (Jumbo). Le champion de Belgique s’est imposé dans le sprint final aux dépens du Britannique Mark Cavendish, troisième de l’étape. Âgé de 26 ans, van Aert a enlevé son troisième succès depuis le départ, son deuxième en deux jours. Performance exceptionnelle, il a gagné une étape de montagne (le jour de la double montée du Ventoux), un contre-la-montre (Saint-Émilion) et un sprint massif (Paris Champs-Élysées).

Dans un sprint somptueux, le Belge a été emmené par le Néerlandais Mike Teunissen et a dominé son compatriote Jasper Philipsen. Cavendish, vainqueur à quatre reprises depuis le départ, a perdu la roue de son « lanceur » habituel, le Danois Michael Morkov. Troisième de l’étape, il n’a pu gagner pour la 35e fois sur le Tour et battre le record des victoires d’étape qu’il détient à égalité avec le Belge Eddy Merckx. Pour consolation, il a obtenu le maillot vert qu’il avait déjà ramené à Paris voici dix ans.

Deuxième victoire slovène en 108 éditions

Au classement final, Pogacar a battu le Danois Jonas Vingegaard et l’Équatorien Richard Carapaz, présents pour la première fois sur le podium. L’écart entre les deux premiers, supérieur à cinq minutes, est le plus important depuis 2014 et le succès de l’Italien Vincenzo Nibali. Pogacar, qui a signé la deuxième victoire slovène en 108 éditions, a cumulé comme l’an passé trois maillots distinctifs: jaune (classement général), à pois (montagne), blanc (jeune). Il a enlevé trois étapes, un contre-la-montre et deux arrivées au sommet.

Dans la dernière étape, longue de 108,4 kilomètres à partir de Chatou, la course a accéléré au premier passage sur la ligne d’arrivée, à la mi-parcours. Sous le soleil parisien, aucune échappée n’a pu compter plus d’une quarantaine de secondes d’avance sur le circuit final des Champs-Élysées. Les derniers attaquants (Schelling, Valgren, Van Moer) ont été repris à 6 kilomètres de l’arrivée.

(L’essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur [email protected] Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les derniers commentaires

lire aussi

Articles connexes