Un troisième album où il se livre comme jamais

«J’devais remplir tout Bercy, pardon maman, j’ai tout gâché», chante MHD sur un des titres de son nouvel album, dévoilé vendredi. Après avoir passé un an et demi sous les verrous, le Parisien de 26 ans était placé en juillet 2020 sous contrôle judiciaire dans l’attente de son procès dans le cadre d’une enquête sur le meurtre d’un jeune homme de 23 ans en 2018.

Après les rubriques faits divers, place désormais à la musique. Troisième album de MHD, «Mansa» est bien sûr marqué du sceau de la prison. «La détention je ne l’ai pas vu venir comme un coup d’extinct», rappe-t-il ainsi sur «9 min», un long titre qui vient conclure le disque et évoque «La lettre», de Lunatic.

Quinze titres

Après deux albums écoulés à plus de 300 000 exemplaires, ce nouvel opus composé de quinze titres mêle à la fois titres festifs estivaux («Pololo»), afro trap («Sagacité», «Afro Trap Part. 11»), confessions («Petit cœur», «Elle») et histoires de cœur («Beyoncé»).

À 26 ans, Momamed Sylla de son vrai nom est bien décidé à récupérer sa couronne, à l’image du dessin illustrant la pochette de «Mansa». Pourra-t-il retrouver les gros festivals européens, les stades en Afrique ou Coachella? Seul l’avenir le dira.

(L’essentiel/Cédric Botzung)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur [email protected] Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

Les derniers commentaires

lire aussi

Articles connexes