Pour aller au Portugal, l’avion est recommandé

Le «conseil» des autorités françaises jeudi d’«éviter le Portugal cet été» ne trouve (pour l’heure) pas d’écho au Luxembourg. Tout au plus le gouvernement incite-t-il à «continuer à faire attention, dans son intérêt et dans l’intérêt général», répétant ne s’être «jamais positionné en faveur d’une restriction des voyages».

Face à l’expansion du variant Delta, l’ambassade du Portugal au Luxembourg maintient qu’à ce stade, «les consignes restent valables. Le CovidCheck luxembourgeois et le certificat européen permettent de se rendre au Portugal par voie aérienne, sans restriction. Sinon, dès 12 ans, un test PCR de moins de 72 heures et un test rapide certifié de moins de 48 heures sont aussi admis. Y aller en voiture est en revanche «déconseillé» par l’ambassade car cela suppose de «traverser d’autres pays et que la situation est volatile», indique Tomás Azevedo.

Président de la Chambre de commerce et d’industrie luso-luxembourgeoise, Francis Da Silva estime que «les gens veulent toujours y aller cet été», tout «en suivant attentivement la situation». Pour lui, la communauté portugaise attendra le plus tard possible pour savoir comment la situation évolue, sachant que les congés collectifs ne commencent que le 30 juillet. Mais il voit dans la position française davantage «les relents d’une guerre économique sur le tourisme».

(Nicolas Martin et Jean-François Colin/L’essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur [email protected] Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

lire aussi

Articles connexes