Pas de retour à la normale avant ce mercredi

Pour la seconde fois en moins de deux semaines, aucun train n’a pu circuler, depuis samedi soir, entre Thionville et Luxembourg. La faute à l’inondation, suite aux orages, du poste d’aiguillage situé à Bettembourg. L’installation avait déjà été touchée par les crues du 14 juillet. Le trafic n’avait repris que le lundi 19.

Si l’eau a été pompée, il reste à effectuer le séchage et le redémarrage des installations, qui ne devrait avoir lieu que ce lundi, selon la SNCF contactée par L’essentiel. «Les équipes sont sur place pour régler le problème», assuraient les CFL, côté luxembourgeois. Ce lundi, les CFL indiquent qu’un retour à la normale n’est pas prévu avant ce mercredi.

Des usagers inquiets

D’ici là, des bus de substitution ont été mis en place. Ils circuleront ce lundi entre les gares de Thionville et Hettange-Grande et entre Thionville et Luxembourg. La SNCF et les CFL assurent tout faire pour qu’un maximum de rotations aient lieu entre les gares.

Les voyageurs des TGV ayant une réservation «ont été contactés par la SNCF pour les informer de l’incident et leur proposer un remboursement intégral de leur billet». Dimanche, des usagers s’inquiétaient via les réseaux sociaux des inondations à répétition de cette installation. Le bourgmestre de Bettembourg, Laurent Zeimet, indiquait ne pas avoir à ce stade «été approché par les CFL» sur ce point précis. «Pas rassuré» avant les orages de samedi, il ne recensait pas d’autre souci majeur dans la commune.

️ #InfoTrafic

06:00 : La circulation reste interrompue entre Thionville et Luxembourg suite aux inondations à Bettembourg. La reprise n’est pas envisagée avant mardi dans la journée.

???? Thionville ➡️ Luxembourg
???? Luxembourg ➡️ Thionville

ℹ️ Horaires des bus https://t.co/3z9exzNauE pic.twitter.com/jgSGjIk1N2

— TER Nancy-Metz-Lux (@TERNancyMetzLux) July 26, 2021

(Marion Mellinger et Nicolas Martin/L’essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur [email protected] Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

Les derniers commentaires

lire aussi

Articles connexes