Lewis Hamilton prolonge de deux ans chez Mercedes

He’s staying… @LewisHamilton pic.twitter.com/bDaHhlP8Iv

— Mercedes-AMG PETRONAS F1 Team (@MercedesAMGF1) July 3, 2021

Le Britannique Lewis Hamilton, septuple champion du monde de Formule 1, a prolongé de deux saisons jusqu’en 2023 son contrat avec l’écurie Mercedes, a annoncé samedi son équipe depuis 2013. «Mercedes-AMG Petronas F1 Team est ravi d’annoncer une prolongation de deux ans de son partenariat avec le septuple champion du monde Lewis Hamilton, pour poursuivre une relation qui est devenue la plus couronnée de succès entre un pilote et une écurie dans l’histoire de la F1. Lewis pilotera pour Mercedes en 2022 et 2023», explique-t-elle dans un communiqué publié à la veille du Grand Prix d’Autriche.

Hamilton, 36 ans et actuel 2e du Championnat derrière Max Verstappen (Red Bull), a égalé l’an dernier le record de sept titres mondiaux détenu par l’Allemand Michael Schumacher. Il a désormais au moins trois années, en comptant 2021, pour devenir le pilote le plus titré de l’histoire de son sport. Arrivé en F1 en 2007 avec McLaren, Hamilton a été champion du monde pour la première fois avec l’écurie britannique de ses débuts dès 2008. Il avait 23 ans.

«Fier et reconnaissant»

Depuis 2013 chez Mercedes, il a repoussé les limites de sa discipline en remportant six autres sacres mondiaux de 2014 à 2020, seulement battu en 2016 par son ancien coéquipier Nico Rosberg. Le Britannique détient les records de victoires en Grand Prix (98), de pole positions (100) et de podiums (171). Hamilton va connaître, en 2022, l’entrée en vigueur d’une nouvelle réglementation et de nouvelles monoplaces, présentées comme une révolution par la Formule 1.

«Nous entrons dans une nouvelle ère automobile qui sera à la fois stimulante et passionnante», s’est réjoui Hamilton. «Nous avons accompli tellement de choses ensemble, mais nous avons encore beaucoup à faire, tant sur la piste qu’en dehors», a ajouté le Britannique, qui s’est dit «fier et reconnaissant» du soutien de Mercedes dans sa volonté «d’améliorer la diversité et l’égalité dans notre sport». Quand il a signé son contrat, tardivement, pour la saison 2021 en février, Hamilton avait annoncé la création en partenariat avec Mercedes d’une fondation pour aider à plus de diversité dans le sport automobile.

(L’essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur [email protected] Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

lire aussi

Articles connexes