Le F91 Dudelange puni contre les Bohemians

Incapable de se créer des occasions franches malgré une partie globalement dominée, le F91 a manqué jeudi son retour en Coupe d’Europe, concédant une défaite (0-1) face aux Irlandais du Bohemians. Le 3e tour de qualification de la Ligue Europa Conférence reste accessible, mais il faudra impérativement l’emporter au retour, jeudi prochain en Irlande.

Des courses à corps perdu, des chocs rugueux et un engagement total. Dans un stade Jos-Nosbaum garni de 625 spectateurs, les dix premières minutes de la rencontre ont été une véritable ode au fighting spirit irlandais. Mais cette formule qui qualifie un football combatif, sans calcul, n’est pas irlandaise pour rien. Sur un long ballon dans les airs distillé en profondeur, la défense du F91 se dégage mal, Ross Tierney jaillit pour ouvrir le score (0-1, 11e).

Domination stérile

La suite du premier acte a été bien plus calme avec des Dudelangeois un peu plus entreprenants mais jamais dangereux, malgré la titularisation de ses deux recrues offensives Dejviv Sinani et Samir Hadji.

Le second acte a été guère plus animé. Un bon centre de Mehdi Kirch non converti (53e) et une frappe lointaine irlandaise (55e) sont toutefois à signaler. La première vraie banderille a finalement été l’œuvre de Kevin Van Den Kerkhof qui a vu sa frappe terminer dans le petit filet extérieur après quelques arabesques (60e). Entré à l’heure de jeu, Edvin Muratovic n’est pas parvenu à trouver le cadre sur ses maigres occasions (75e et 85e). L’attaque-défense des dernières minutes n’y changera rien.

Le F91 s’incline par la plus petite des marges face au @bfcdublin mais aurait mérité mieux au vu de la seconde période…

Match retour dans une semaine à Dublin pour arracher la qualification ! pic.twitter.com/QZejq9wX5Y

— F91 Dudelange (@F91Diddeleng) July 22, 2021

We also apologize to the fans of @bfcdublin. Some logistical problems meant that we were unable to broadcast the match.

Hope that we will meet again one day to welcome you as it should be to Luxembourg and to live our common passion which is football.

See you soon in Dublin ????????

— F91 Dudelange (@F91Diddeleng) July 22, 2021

(Nicolas Grellier/L’essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur [email protected] Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les derniers commentaires

lire aussi

Articles connexes