Le couple de Delphine Wespiser fait encore jaser

En couple depuis 2015 avec Roger Erhart, de vingt-six ans son aîné, Delphine Wespiser est consciente que sa romance fait beaucoup parler. Si elle prend avec humour les vannes de Cyril Hanouna qui lui dit souvent qu’elle sort avec «une personne âgée», sur le plateau de «TPMP», la chroniqueuse de l’émission de C8 apprécie beaucoup moins la malveillance de certains internautes envers elle et son chéri.

Dimanche 25 juillet 2021, Miss France 2012 a publié des photos de vacances au bord de la mer, sur Instagram. Sur l’une d’elles, on la voit sur une plage échanger un baiser avec l’homme d’affaires de 55 ans. De violentes critiques lui sont aussitôt tombées dessus. «Bravo à cet homme riche. C’est uniquement grâce à son fric qu’il peut se taper une telle bombasse à son âge!» a balancé un abonné. «Sinon Delphine, il est bien ton Sugar Daddy? Ce couple est dégueu!» a renchéri un autre. «C’est beau l’amour d’un père à sa fille», pouvait-on aussi lire, alors qu’un autre s’est moqué du physique de Roger en le qualifiant de «vieux gras».

Sa famille aussi choquée

Si la Française de 29 ans a préféré ne pas réagir à ces attaques, des fans ont vite pris sa défense. «Certains commentaires datent du Moyen Âge! On est en 2021 et nous avons de la chance d’aimer qui on veut, comme on veut. Quel manque d’ouverture d’esprit! Bref vous êtes beaux», a écrit un fan. «L’amour n’a pas d’âge!» a ajouté un autre, ou encore: «Hé, les abrutis, faudrait peut-être évoluer un peu… Le nombre de mecs jaloux qui voudraient être à sa place. Au lieu de ça, on rage après lui.»

En 2019, Delphine avait confié que ses parents avaient aussi eu du mal à la voir en couple avec un homme bien plus âgé qu’elle. «C’était juste horrible, c’était la troisième guerre mondiale chez moi, avait-elle raconté. Ma mère m’a dit: «Est-ce que tu cherches ton père?» Et mon papa me disait: «Est-ce que j’ai trop bossé? Est-ce que je n’étais pas assez là?» Non! Parce que quand je vois Roger, je ne vois pas mon père, je ne vois pas son âge.»

(L’essentiel/lja)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur [email protected] Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

lire aussi

Articles connexes