Le coeur de l’Italie a encore battu à Esch

À 20 minutes du coup d’envoi de la finale de l’Euro, les maillots de l’Italie commençaient à grouiller à Esch. Au détour d’une rue on les voyait apparaître puis disparaître au croisement suivant. Pour tous leurs détenteurs, le point de ralliement est le même: la rue des Boer. La petite télé installée devant le café Italia a conquis de nouveaux adeptes à chaque tour de l’Euro franchi par la bande à Roberto Mancini. Au point de réunir au moins un millier de fans dimanche pour la finale.

« A 17h30 il n’y avait plus de places assises, remarque Fabio de Bergem qui est arrivé dès 15h pour sécuriser sa place dans la petite Italie. On était une vingtaine au premier match et maintenant vous voyez combien on est ? » Lara, 23 ans, venue de Soleuvre est elle aussi une habituée des lieux et a vu l’endroit se métamorphoser au fil des exploits de la Squadra. « Avec tout ce monde ca commence a être plus organise, avec des tables installées par la commune. On peut enlever le masque quand on est assis et on doit le garder quand on est debout.

Ils craquent des fumigènes

Andreina et sa famille n’ont pas hésité à faire la route depuis la France et Longwy pour vivre la match dans ce petit boit d’Italie à Esch. « C’est l’endroit où être pour des frontaliers supporters de l’Italie », lance la jeune femme qui a réfléchi avant de faire le déplacement en raison du Covid-19. « On a pris les masques et on est tous vaccinés », précise Manuella qui l’accompagne.

À dix minutes du coup d’envoi, les premières notes de l’hymne partent dans une ambiance de fête. Sous l’écran Filippo, chef du groupe de supporter Ultra Italia, craque même des fumigènes avant de reprendre son mégaphone pour faire monter encore d’un cran l’ambiance que le but rapide de Luke Shaw viendra refroidir. « On a pas bien joué la première mi-temps, explique Giulliani, 72 ans. En deuxième période la tension monte au fil des minutes mais les chants a la gloire de la squadra continue de résonner jusqu’à l’explosion sur le but de Leonardo Bonucci.

Ambiance avant la finale de l’Euro 2020

????????????????????????⚽???????? L’ambiance à Esch et à Luxembourg, juste avant le début de la finale de l’Euro 2020 entre l’Angleterre et l’Italie. Suivez notre live sur http://www.lessentiel.lu/fr/sports/football/story/10335901

Publiée par L’essentiel Online FR sur Dimanche 11 juillet 2021

(Nicolas Grellier/ L’essentiel )

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur [email protected] Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

lire aussi

Articles connexes