Hamilton est «antisportif» et «dangereux»

Max Verstappen, qui a dû abandonner le Grand Prix de Grande-Bretagne après un accident avec Lewis Hamilton, a estimé que son rival avait opéré «une manœuvre dangereuse» et s’était montré «irrespectueux et antisportif» en célébrant sa victoire alors qu’il était à l’hôpital. «Je suis content d’aller bien. Très déçu d’avoir été sorti comme ça (au premier tour). La pénalité donnée (dix secondes pour Hamilton, NDLR) ne nous aide pas et ne reflète pas la manœuvre dangereuse que Lewis a réalisée sur la piste. Assister à ces célébrations alors que le pilote (adverse, NDLR) est encore à l’hôpital relève d’un comportement irrespectueux et antisportif, mais nous allons de l’avant», a déclaré le Néerlandais sur Twitter.

En conférence de presse après la 99e victoire de sa carrière, sa 8e à domicile, Hamilton a lui estimé qu’il n’avait «aucune raison de s’excuser» et que Verstappen ne lui avait «pas laissé d’espace». «Max est l’un des pilotes les plus agressifs», a aussi déclaré Hamilton, 2e du championnat derrière le Néerlandais. La direction de course a pourtant jugé que le Britannique était «principalement fautif» de cet accrochage et l’a pénalisé en course.

Glad I’m ok. Very disappointed with being taken out like this. The penalty given does not help us and doesn’t do justice to the dangerous move Lewis made on track. Watching the celebrations while still in hospital is disrespectful and unsportsmanlike behavior but we move on pic.twitter.com/iCrgyYWYkm

— Max Verstappen (@Max33Verstappen) July 18, 2021

Après un départ haletant, les deux rivaux étaient au coude-à-coude à chaque virage. Mais au virage «Copse», le 9e, lors d’une manœuvre de dépassement d’Hamilton, les deux se sont percutés. Parti en tête à queue, le pilote Red Bull a fini dans les barrières de sécurité.

(L’essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur [email protected] Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

lire aussi

Articles connexes