Elle tombe sur une photo de son frère en train d’agoniser

Mi-juillet 2019, sur une route de Destelbergen, près de Gand (nord-ouest de la Belgique), Jens, 20 ans, perd le contrôle de son véhicule dans un virage et percute violemment un poteau. Les trois passagers s’en sortent, mais le jeune homme est grièvement blessé. Malgré l’intervention des secours, le Belge succombe à ses blessures quelques heures plus tard. L’enquête révélera qu’il était ivre et qu’il conduisait trop vite au moment du drame, écrit Metronews.

Rapidement, des photos commencent à circuler sur les réseaux sociaux. En passant sur Instagram, la sœur de la victime tombe sur une image montrant son frère en train d’agoniser dans sa voiture. «En pleurs, elle est venue chez moi et m’a montré cette photo. À cause de ça, ma vie est en partie foutue. (…) Je n’ai plus l’image de mon Jens heureux. Je vois juste mon fils, dans cette voiture accidentée. C’est pour ça que j’ai porté plainte», a témoigné la mère de la victime au tribunal.

Cinq jeunes ont ainsi été jugés cette semaine pour avoir publié ces clichés. Ils assurent avoir agi sans mauvaise intention, expliquant avoir diffusé ces images dans un groupe pour prévenir ses membres qu’un accident était survenu et les «sensibiliser». Le juge a été peu sensible à ces arguments, et a condamné les cinq accusés à des amendes de 2 000 euros, en partie avec sursis.

(L’essentiel/joc)

lire aussi

Articles connexes