Deux «contre son camp» pour ruiner les parieurs

L’Ashanti Gold Sporting Club, équipe du milieu du tableau du championnat du Ghana, n’a gagné que deux de ses cinq parties disputées ce mois-ci. Autrement, il a été vaincu par les Aduana Stars (1-0) et a concédé deux nuls sans but contre le West African Football Club et le Dreams FC. Du coup, ses deux succès – 5-1 contre les Liberty Professionals et 7-0 samedi dernier face à l’International Allies FC – en ont surpris plus d’un, même si c’était face aux deux derniers du classement.

La réponse est peut-être à aller chercher du côté des paris sportifs. Une enquête a même été lancée par la police et les autorités locales pour découvrir si ces deux parties avaient été achetées ou non. Le club de la ville d’Obuasi, située au sud du Ghana, est également en passe de perdre «Betway», son principal sponsor maillot, une enseigne de paris sur internet.

Le pot aux roses pourrait bien avoir été découvert samedi dernier, lorsque l’International Allies FC s’est lourdement incliné au Len Clay Sports Stadium. Au cours de cette rencontre, outré par la tournure des événements, le défenseur Hashmin Musah a réussi un exploit peu commun, y allant volontairement d’un doublé contre son propre camp. Le joueur a ensuite affirmé haut et fort qu’il espérait que ses deux réalisations allaient ruiner les mises des parieurs qui ont acheté la rencontre.

Les images ne sont pas de bonne qualité, mais assez parlantes…

(L’essentiel/Sport-Center)

lire aussi

Articles connexes