des perturbations attendues en raison de grèves à la SNCF et dans les aéroports parisiens

Publié le 01/07/2021 16:56

Mis à jour le 01/07/2021 16:56

Durée de la vidéo : 2 min.

France 3

Article rédigé par

B. Briffaut, O. Lévesque, Ph. Lagaune, P. Brame –

France 3

France Télévisions

Le secteur des transports se met en grève jeudi 1er juillet, dans les airs comme sur les rails, à quelques jours des premiers grands départs des vacances d’été. 

Jeudi 1er juillet, les grévistes ont envahi l’un des terminaux de l’aéroport d’Orly (Val-de-Marne). L’enregistrement des bagages a été bloqué. Si aucun vol n’a été annulé, de nombreux retards étaient à prévoir. Les syndicats réclament le retrait d’un plan d’économie décidé par la direction, avec, notamment, une suppression de certaines primes.

« On va nous supprimer une partie de notre rémunération ; des petites primes, on va toucher au calcul du 13e mois, etc… Ce qui fait que nous, on va perdre jusqu’à un mois de salaire. On aurait pu l’entendre si l’entreprise allait vraiment très mal, mais c’est des mesures qu’on nous met là, cette année, pour tout le temps », fustige Isabelle Bigand, membre de la CGT-Aéroports de Paris.

Le mouvement devrait durer au moins jusqu’à lundi. À la gare de Lyon, à Paris, peu de perturbations ont été constatées sur les TGV, malgré un appel de la CGT qui réclame des augmentations de salaires. Mais le week-end pourrait être plus compliqué, en raison d’appels à la grève sur les trains Ouigo.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

lire aussi

Articles connexes