Britney Spears voudrait prendre sa retraite

Les fans de Britney Spears (39 ans) risquent de ne pas s’en remettre. Alors qu’elle traverse une période mouvementée dans sa vie privée, son manager, Larry Rudolph, qui a travaillé avec elle pendant 25 ans, a décidé de démissionner. La raison? La chanteuse, qui a connu des problème de santé mentale, veut mettre fin à sa carrière, selon lui.

«Britney et moi avons communiqué pour la dernière fois il y a deux et demi et à ce moment, elle m’avait informé de sa volonté de prendre une pause indéfinie. Aujourd’hui, j’ai appris qu’elle voulait officiellement prendre sa retraite. Je n’ai jamais pris part à sa tutelle ni aux opérations qui lui étaient liées, donc je ne connais pas les détails. J’ai été engagé par Britney pour l’aider dans sa carrière. Et en tant que manager, je pense que c’est dans l’intérêt de Britney que je démissionne, mes services n’étant plus requis. Acceptez cette lettre comme ma démission », a-t-il écrit dans une missive publiée par Deadline. L’homme a précisé qu’il serait «toujours très fier du travail accompli» avec Britney et qu’il serait toujours là si elle a besoin de lui.

Insultée par son père

La star, qui n’a pas encore réagi aux déclaration de Larry Rudolph, est toujours dans la tourmente à cause de son papa, Jamie Spears, devenu aussi son tuteur légal en 2008. Après avoir demandé à la Cour supérieure de Los Angeles d’être libérée de son contrôle qu’elle trouve insupportable, la star américaine de 39 ans a vu sa requête rejetée, le 30 juin 2021. Une amie proche de la famille, Jacqueline Butcher, a tenu à la soutenir dans son combat. Interviewée par le site New Yorker, elle a raconté des situations glaçantes vécues par Britney, dont elle a été témoin.

Elle s’est souvenue de la période où la star avait tourné dans deux épisodes de la série «How I Met Your Mother», en 2008. À cette époque, l’artiste sortait à peine d’une clinique psychiatrique. «Jamie lui a dit: « Mon bébé, tu es grosse. Papa va te faire faire un régime et te prendre un coach sportif pour que tu retrouves ta silhouette »». Pire encore: dans ses moments de colère, son paternel aurait aussi traité sa fille de «pute» et de «mauvaise mère», en lui postillonnant dessus.

(L’essentiel/lja)

lire aussi

Articles connexes