À Caen, des pavés en coquillages recyclés pour lutter contre le réchauffement climatique

Publié le 05/07/2021 17:30

Mis à jour le 05/07/2021 17:31

Durée de la vidéo : 1 min.

Article rédigé par

Rafraîchir l’air mais aussi prévenir les inondations, c’est l’objectif de ces “éco-pavés” fabriqués à partir de coquillages. Une innovation écolo développée à l’école supérieure d’ingénieurs des travaux de la construction de Caen. #IlsOntLaSolution 

Comment lutter contre les épisodes de chaleur de plus en plus nombreux, notamment en ville où ils sont particulièrement difficiles à supporter ? En juin, Météo France rapporte des températures moyennes de 2 degrés au-dessus de la normale. C’est pour répondre à ce problème que le projet Fresh-Ecopavers a vu le jour.

️️☀️Bilan mois de juin 2021

️ Les températures ont été en moyenne 1 à 3°C au-dessus des normales, voire localement plus sur le quart nord-est et la Corse. Avec une T°C moyenne de 20,3 °C , le mois de juin se place au 5e rang des mois de juin les➕chauds depuis 1900 pic.twitter.com/55gBxhT52M

— Météo-France (@meteofrance) July 2, 2021

En partenariat avec l’école supérieure d’ingénieurs des travaux de la construction, la mairie de Caen souhaite revêtir la ville “d’éco-pavés”. À première vue, rien ne les distingue de pavés classiques, mais si l’on y regarde de plus près, on observe de petits morceaux colorés faits de coquillages recyclés et broyés. L’objectif est double : rafraîchir l’air et donner une nouvelle vie aux coquillages plutôt que d’utiliser du gravier. “On réutilise quelque chose qui est devenu un déchet pour éviter d’avoir recours à une ressource naturelle”, explique Ludwig Willaume, adjoint au maire en charge des espaces publics. Une innovation qui prend tout son sens en Normandie où le littoral est très important. Les coquilles sont récupérées auprès des mareyeurs de la région.

Rafraîchir l’air et prévenir les inondations

Le principe des éco-pavés ? Stocker de l’eau qui pourra ensuite s’évaporer en cas de forte chaleur et ainsi rafraîchir l’air urbain. Un phénomène permis par les 25% de vide qui composent les pavés et par la présence des coquillages qui rend le matériau perméable. “Quand on regarde les sols autour de nous en termes d’aménagement urbain, la majorité sont imperméables. Là, l’idée c’était de les désimperméabiliser, et l’une des solutions que l’on propose c’est ce pavé drainant qui va permettre à l’eau de s’infiltrer là où elle tombe”, explique le directeur de recherche Mohamed Boutouil. Un système qui a de nombreuses vertus : ces pavés coquillage peuvent aussi prévenir des événements météorologiques comme les inondations, qui pourraient devenir de plus fréquentes à cause du dérèglement climatique.

Les éco-pavés composeront l’esplanade de la future halle sportive de Caen actuellement en construction. Ils seront également testés dans d’autres villes comme Paris ou Alençon. Et contre les épisodes de chaleur parfois insoutenables l’été, d’autres innovations fleurissent en France. À Strasbourg, la mairie écologiste a ainsi installé des “îlots végétaux”, espaces verts éphémères constitués d’espèces végétales locales et résistantes à la chaleur.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Newsletter

toute l’actualité en vidéo

Recevez l’essentiel de nos JT avec notre newsletter

Abonnement Newsletter

France Télévisions utilise votre adresse email afin de vous adresser des newsletters.

articles sur le même thème

vu d’Europe

Franceinfo sélectionne chaque jour des contenus issus de médias audiovisuels publics européens, membres de l’Eurovision. Ces contenus sont publiés en anglais ou en français.

contenus sponsorisés

lire aussi

Articles connexes