À 10, le Brésil souffre mais sort le Chili

Le Brésil s’est qualifié pour les demi-finales de la Copa America en battant le Chili 1-0 vendredi et affrontera le Pérou pour une place en finale. À peine entré sur le terrain après la mi-temps, le milieu de terrain Lucas Paqueta a donné la victoire à la Seleçao avec un but, à la 47e minute de cette rencontre qui a eu lieu à Rio de Janeiro.

Lucas paqueta à inscrits son 4e but avec maillot de la sélection du Brésil en 19 matchs pic.twitter.com/wyXZGGceWK

— ???????????????????? ???????????????? ???????????? (@SergoDps) July 3, 2021

Moins de deux minutes après, le Brésil a perdu Gabriel Jesus qui a été expulsé pour une faute énorme sur Eugenio Mena. Les Chiliens n’ont pas su profiter de cet avantage. Un but d’Eduardo Vargas à la 62e minute a été annulé pour hors jeu après consultation de la VAR.

Enorme faute de Gabriel Jesus. Rouge direct. Le Brésil va jouer à 10 pendant 40 minutes. #CopaAmerica pic.twitter.com/9IvC9zGrgW

— Ballon Rond (@ballonrondfc) July 3, 2021

«Un super test»

Durant la première mi-temps, la meilleure opportunité pour le Brésil d’ouvrir le score s’est présentée à la 20e minute lorsque Neymar a trouvé Roberto Firmino bien placé, mais le buteur de Liverpool n’a pas réussi à vaincre le gardien chilien Claudio Bravo. La star du Brésil, Neymar, a souligné la difficulté d’obtenir cette victoire et a félicité ses coéquipiers.

«Nous avons très bien commencé le match, puis nous avons marqué un but et nous avons ensuite dû résiter au Chili qui a une équipe très compétente et des joueurs de grande qualité», a déclaré Neymar à l’issue du match. Pour le joueur, «ce fut un match très difficile et toute l’équipe mérite d’être félicitée, Dieu merci».

Pour Neymar, battre le Chili «était un super test, nous savions que ce serait un match difficile mais l’important est que nous ayons obtenu la victoire et que nous ayons réussi à aller en demi-finales». Le Brésil rencontrera lundi à Rio le Pérou, tout comme lors de la finale de la compétition en 2019, remportée par 3 buts à 1. Plus tôt dans la journée, les Incas ont battu le Paraguay 4 tirs au but à 3 après un spectaculaire match nul 3-3, à Goiania.

(L’essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur [email protected] Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

lire aussi

Articles connexes