Morata et sa famille ont reçu des menaces de mort

Vendredi 25 juin

Morata a reçu des menaces de mort

L’attaquant espagnol Alvaro Morata, critiqué pour sa maladresse face au but après les deux premiers matches de l’Euro contre la Suède (0-0) et la Pologne (1-1), a déclaré avoir été victime de «menaces» envers lui et sa famille.

«Après le match contre la Pologne, je suis resté neuf heures sans pouvoir dormir. J’ai reçu des menaces, des insultes envers ma famille, des messages qui souhaitaient la mort de mes enfants… Mais je vais bien, peut-être qu’il y a quelques années j’aurais été mal en point. Mais j’ai passé quelques jours isolé de tout», a confié l’attaquant de la «Roja» dans l’émission «El Partidazo» de la radio espagnole Cadena Cope, jeudi soir.

Après ces menaces, l’attaquant de la Juve avait manqué un pénalty contre la Slovaquie. Ce qui n’a pas empêché la Roja de facilement se qualifier (5-0).

De nouvelles infections au Danemark

Les autorités sanitaires danoises ont renouvelé vendredi leur appel au dépistage du Covid-19 parmi les supporters, l’étendant à des spectateurs de la rencontre Danemark-Russie, après l’annonce de nouvelles infections par le variant Delta.

Au total, neuf supporters présents lors du match Danemark-Belgique le 17 juin, contre trois annoncés précédemment, sont touchés par ce variant, et quatre qui ont assisté à Danemark-Russie.

Les Anglais ont eu droit à un concert d’Ed Sheran

Au lendemain de leur victoire contre la République tchèque (1-0), et à cinq jours de leur huitième de finale contre l’Allemagne, les joueurs de l’Angleterre ont pu se détendre en musique.

Les Three Lions ont en effet eu droit, à leur camp de base de St George’s Park, à un concert acoustique d’Ed Sheeran. «C’était un peu surréaliste par moments. Il était là, assis avec sa guitare, pendant qu’on mangeait», a expliqué le milieu de terrain Jordan Henderson, ravi de l’expérience.

Euro 2020: England Squad Treated To Private Ed Sheeran Gig Before Germany Clash https://t.co/uubSgf92Ny

— DiscountSutra (@DiscountSutra) June 24, 2021

Les Ukrainiens ont eu peur

Les murs du Caro Hotel de Bucarest, où l’équipe d’Ukraine est dans sa bulle depuis le début du tournoi, ont tremblé pendant Suède-Pologne. Une victoire des partenaires de Robert Lewandowski aurait signé l’élimination de la «Zbirna». A 2-2, «on pensait que la Pologne allait marquer le troisième but, ils étaient tout près», raconte Mykola Shaparenko. «Nous étions un peu inquiet, la Pologne jouait très bien, elle aurait pu marquer plus, je pense que nous avons eu de la chance», se souvient le milieu du Dynamo Kiev.

«J’étais très nerveux», raconte Oleksandr Zubkov, «mais le destin nous a donné une chance, à nous de la saisir». Au but vainqueur du Suédois Emil Forsberg (3-2 score final), puis au coup de sifflet, «nous étions très heureux», savoure Shaparenko, et les cris de joie des hommes d’Andriy Shevshenko ont secoué l’hôtel des bords du lac Tei, au nord de la capitale roumaine. Et qu’est-ce que cela fait aux Ukrainiens de devoir battre la Suède juste après en avoir été les premiers supporters? «C’était juste du business», rigole Shaparenko.

Jeudi 24 juin

Le programme des 8es de finale

Premiers de leur groupe, les Français affronteront la Suisse lundi à Bucarest. Passés tout près de l’élimination, les Allemands ont eux hérité d’un classique du football européen mardi à Londres avec l’Angleterre en récompense de leur deuxième place. Ce choc entre deux géants du jeu sera l’affiche des 8es de finale, mais le duel entre la Belgique de De Bruyne, Lukaku et Hazard et le Portugal de Ronaldo, désormais co-recordman du monde du nombre de buts en sélection (109, comme l’Iranien Ali Daei), promet aussi des étincelles dimanche à Séville. Pleins d’allant et de confiance, les Azzurri ont pour leur part séduit et seront favoris de leur 8e de finale samedi à Londres face à l’Autriche.

Les Pays-Bas arrivent quant à eux dans le Top 16 en séduisants outsiders. Dimanche dans la fournaise de Budapest, ils partiront favoris contre la République tchèque de Patrik Schick. L’Espagne, elle, affrontera les vice-champions du monde croates, portés par le talent immortel de Luka Modric. Enfin, le Danemark défiera le Pays de Galles et la Suède sera opposée à l’Ukraine.

#EURO2020 Tableau final#FRA-#SUI ____#CRO-#ESP / ____#ITA-#AUT ____ /#BEL-#POR /#SWE-#UKR ____#ENG-#GER / ____#NED-#CZE ____ /#WAL-#DEN /

Qui va au bout? pic.twitter.com/NMIoIOeZJ4

— EURO 2020 ???????? (@EURO2020FR) June 23, 2021

Mercredi 23 juin

Soucek voit l’Angleterre aller au bout

Tomas Soucek est revenu sur le revers de la République tchèque contre l’Angleterre mardi: «Nous pouvions certainement gagner, nous avons perdu. Nous jouons pour gagner chaque match, mais nous n’avons pas bien commencé. L’Angleterre était dominante au début, puis nous nous sommes parlé dans le vestiaire et la deuxième mi-temps a été bien meilleure. Mais nous n’étions pas assez lucides autour de la surface adverse. Nous aurions pu nous créer plus d’occasions».

«Nous avons créé quelques bonnes situations mais nous n’avons pas pu faire le travail pour conclure. Je pense que l’Angleterre est favorite pour gagner le tournoi. Elle a montré sa qualité. Nous voulions gagner le groupe, battre l’Angleterre, mais nous ne l’avons pas fait», a ajouté le milieu de West Ham.

Accord sur les primes pour les Italiens

Dans l’équipe d’Italie, les choses sérieuses, c’est évidemment pour Giorgio Chiellini et Leonardo Bonucci. Lundi, le capitaine et son vice-capitaine ont trouvé un accord avec le président de la Fédération Gabriele Gravina sur les primes que toucheront les Azzurri s’ils passent les huitièmes de finale samedi contre l’Autriche. Selon la Gazzetta dello Sport, les primes ont été calquées sur celles négociées pour le précédent Euro en 2016 (250 000 euros pour une victoire finale, 200 000 pour une défaite en finale et 150 000 pour une défaite en demi-finale).

Avec tout de même une petite nouveauté: les Italiens toucheront cette année aussi quelques dizaines de milliers d’euros en cas de défaite en quarts. Bonucci et Chiellini n’ont visiblement pas oublié que c’est à ce stade de la compétition que l’Italie avait quitté le tournoi il y a cinq ans, éliminée aux tirs au but par l’Allemagne (1-1 a.p., 5-6 aux t.a.b.).

Des clubs hongrois solidaires

Plusieurs clubs de football hongrois vont éclairer leur stade aux couleurs du drapeau national pendant le match de l’Euro Allemagne-Hongrie prévu mercredi soir à Munich, sur fond de querelle autour de lumières arc-en-ciel.

L’UEFA a refusé mardi à la ville de Munich d’illuminer son enceinte aux teintes de la communauté LGBT en signe de protestation contre la politique de la Hongrie sur les minorités sexuelles.

Revue d’effectif belge

En trois matches seulement, le sélectionneur de la Belgique a déjà passé en revue l’ensemble de son effectif, à l’exception des gardiens réservistes Simon Mignolet et Matz Sels. Tous les joueurs de champ ont été utilisés, à l’image des attaquants Michy Batshuayi, Christian Benteke et Hans Vanaken, entrés en jeu lundi lors de la victoire (2-0) face à la Finlande. «Certains joueurs avaient besoin de rythme. Et si nous voulons progresser collectivement, il est important d’améliorer chaque joueur individuellement», a justifié l’entraîneur catalan.

Les Danois pourront aller à Amsterdam

Le ministère danois des Affaires étrangères, tout en recommandant aux supporters de ne pas quitter le pays, a indiqué que ceux qui le souhaitaient pouvaient se rendre à Amsterdam pour assister au huitième de finale Danemark-Pays de Galles samedi. Toutefois, pour éviter la quarantaine, ils ne peuvent rester dans le pays que 12 heures maximum. «Vous pouvez venir voir le football, mais vous devez vous organiser soigneusement si vous ne voulez pas risquer d’être mis en quarantaine dans une chambre d’hôtel», a dit un porte-parole de la diplomatie danoise, Erik Brøgger, lors d’un point-presse mardi.

Mardi 22 juin

Dembélé opéré et absent 4 mois

Gros coup dur pour Ousmane Dembélé. Après avoir appris son forfait pour le reste de l’Euro, le Français va se faire opérer et entamer une longue période de convalescence. L’Équipe rapporte que le joueur sera absent des terrains pendant au moins quatre mois.

Victime d’une lésion importante au biceps fémoral droit, il devrait être opéré en Finlande. Un crève-coeur pour l’attaquant du Barça qui avait été relativement épargné par les blessures cette saison. Suivi par un médecin personnel, il avait réussi à se maintenir en forme et à accrocher son billet pour l’Euro après deux années marquées par de nombreux pépins physiques.

Plus de 60 000 spectateurs autorisés à Wembley pour les demi-finales et la finale

Plus de 60 000 spectateurs seront autorisés dans les tribunes de Wembley pour les demi-finales et la finale de l’Euro de football, les 6, 7 et 11 juillet, au lieu des 40 000 initialement prévus, a annoncé mardi le gouvernement britannique.

«Plus de 60 000 supporters pourront désormais assister aux demi-finales et à la finale de l’Euro au stade de Wembley», écrit dans un communiqué le gouvernement, après plusieurs jours d’incertitude car l’UEFA réclamait de Londres un assouplissement des restrictions de circulation liées au Covid-19 pour 2 500 VIP attendus pour la finale le 11 juillet.

La presse avait même évoqué la menace d’une délocalisation des trois dernières rencontres du tournoi à Budapest, où les stades peuvent être remplis à 100%.

Les Anglais Mount et Chilwell isolés jusqu’à lundi, forfait contre les Tchèques

Les joueurs anglais Mason Mount et Ben Chilwell ont été confirmés mardi comme cas contacts de l’Écossais Billy Gilmour, testé positif au Covid lundi, et devront s’isoler jusqu’au lundi 28 juin, a annoncé la fédération anglaise de football.

Par conséquent, les deux joueurs ne pourront pas prendre part au match contre la République tchèque ce mardi à 21h, pour la troisième journée du groupe D de l’Euro et peut-être pas non plus au huitième de finale, si leur équipe, déjà qualifiée, ne finit pas première de son groupe.

10h19 L’UEFA refuse l’illumination du stade de Munich en arc-en-ciel pour Allemagne-Hongrie

L’UEFA a refusé mardi le projet de la ville de Munich d’illuminer son stade aux couleurs arc-en-ciel de la communauté LGBT pour le match de l’Euro Allemagne-Hongrie mercredi (21h00), pour protester contre une loi jugée discriminatoire récemment votée en Hongrie.

«De par ses statuts, l’UEFA est une organisation politiquement et religieusement neutre», explique la confédération européenne dans un communiqué. «Étant donné le contexte politique de cette demande – un message visant une décision prise par le parlement national hongrois -, l’UEFA doit refuser cette requête», ajoute-t-elle.

L’instance européenne, qui dit «comprendre que l’intention est également d’envoyer un message pour promouvoir la diversité et l’inclusion», accepte cependant l’idée et propose des dates alternatives pour l’illumination du stade en arc-en-ciel: «Soit le 28 juin – le Christopher Street Liberation Day (Gay pride locale, ndlr) – soit entre le 3 et le 9 juillet qui correspond à la semaine du Christopher Street Day à Munich», détaille-t-elle dans son communiqué. Organisateur de l’Euro, l’UEFA rappelle en outre qu’elle mène depuis longtemps des campagnes en faveur de la diversité et de l’égalité dans le football.

Lundi 21 juin

Thomas Müller blessé, incertain contre la Hongrie

L’attaquant allemand Thomas Müller souffre d’une blessure au genou et ne s’est pas entraîné lundi, mais l’encadrement de la Mannschaft n’a pas confirmé une information du quotidien Bild qui affirme qu’il sera absent mercredi pour le match contre la Hongrie.

Le joueur du Bayern Munich souffre d’une blessure à la capsule articulaire du genou. «À l’heure où je vous parle, aucune décision n’a encore été prise sur sa participation au match de mercredi», a déclaré le porte-parole de la Mannschaft Jens Grittner. Müller s’est blessé dans les toutes dernières minutes du match contre le Portugal, remporté 4-2, sur un geste défensif.

Par ailleurs, Mats Hummels et Ilkay Gündogan sont restés à l’hôtel et ne se sont pas entraînés non plus. Hummels est sorti en cours de match samedi, souffrant d’un tendon rotulien, tout comme Gündogan, victime d’un coup sur le mollet. Aucun détail n’a été donné sur leur chance de jouer contre la Hongrie.

Dembélé dit adieu à l’Euro

L’ailier de l’équipe de France Ousmane Dembélé, touché à un genou samedi contre la Hongrie, est contraint de déclarer forfait pour la suite de l’Euro, a annoncé lundi la Fédération française de football (FFF), qui ne pourra pas le remplacer.

Remplaçant de luxe en équipe de France, le joueur du FC Barcelone, 24 ans, a été contraint de sortir en fin de rencontre contre la Hongrie, trente minutes après avoir remplacé Adrien Rabiot. Les examens radiologiques passés dimanche ont révélé des «délais de rétablissement incompatibles avec son maintien dans le groupe», selon la FFF.

Gilmour positif au Covid et forfait

Testé positif au Covid, le milieu de terrain écossais Billy Gilmour sera forfait, mardi, pour le match décisif pour la qualification en huitièmes de finale de l’Euro contre la Croatie, a annoncé la fédération écossaise, lundi.

«La fédération écossaise peut confirmer qu’un membre de l’équipe nationale de football écossaise, Billy Gilmour, a été testé positif au Covid-19», écrit-elle dans son communiqué.

C’est un très gros coup dur pour les Écossais qui ont absolument besoin d’un succès face aux vice-champions du monde pour avoir une chance de se qualifier, d’autant que le jeune joueur de Chelsea (20 ans), avait été éblouissant contre l’Angleterre, lors du nul (0-0) à Wembley durant le match précédent.

We can confirm that Billy Gilmour has tested positive for COVID-19.

Having liaised with Public Health England, Billy will now self-isolate for 10 days and therefore miss tomorrow’s UEFA EURO 2020 Group D match against Croatia at Hampden.https://t.co/lRNWvckqCK

— Scotland National Team (@ScotlandNT) June 21, 2021

Dimanche 20 juin

La retraite pour Pandev

Le capitaine de la Macédoine du Nord Goran Pandev a confirmé dimanche qu’il prendrait sa retraite internationale après le match contre les Pays-Bas lundi à Amsterdam, la dernière rencontre dans cet Euro de sa sélection, déjà éliminée. «C’est mon dernier match pour l’équipe nationale, je pense que c’est le bon moment pour faire mes adieux», a annoncé Pandev, 37 ans, en conférence de presse. L’attaquant aux 38 buts en 120 sélections avait qualifié son pays pour son tout premier tournoi international grâce à un but en barrage éliminatoire de l’Euro en novembre contre la Géorgie.

Thorgen Hazard forfait contre la Finlande

Le milieu de terrain de l’équipe de Belgique, Thorgan Hazard, blessé à un genou, ne fera pas le voyage vers Saint-Pétersbourg, où les Diables Rouges affrontent la Finlande lundi. Le frère cadet d’Eden, titulaire lors des deux premières rencontres face à la Russie (3-0) et le Danemark (2-1) a reçu «un petit coup sur un genou» mais cela «n’a rien d’inquiétant», a déclaré samedi le sélectionneur Roberto Martinez.

Kane titulaire malgré tout

Harry Kane, très décevant depuis le début de l’Euro, sera bien titularisé mardi lors du match décisif des Anglais contre la République tchèque, a confirmé dimanche le sélectionneur Gareth Southgate. L’attaquant de Tottenham, muet lors des deux premiers matches des Three Lions face à la Croatie (victoire 1-0) et l’Ecosse (0-0), a été à chaque fois remplacé en fin de rencontre après avoir été fantomatique.

«Presque rien ne changera» dans le 11 néerlandais

Le sélectionneur des Pays-Bas, Frank de Boer, ne changera «presque rien» dans son onze de départ pour affronter lundi la Macédoine du Nord, a-t-il déclaré en conférence de presse dimanche à Amsterdam.

Après deux succès, face à l’Ukraine (3-2) et l’Autriche (2-0), les Pays-Bas sont déjà assurés de disputer les 8e de finale de l’Euro.

Frank de Boer entend «poursuivre sur cette base positive» sans modifier sa composition en profondeur tout en annonçant «procéder à deux changements» par rapport au dernier match. L’un de ces changements devrait concerner le milieu de terrain Marten de Roon menacé de suspension en cas de nouveau carton jaune.

Le stade de Munich pourra-t-il soutenir la communauté LGBT?

La ville de Munich va demander à l’UEFA l’autorisation d’illuminer son stade aux couleurs arc-en-ciel de la communauté LGBT mercredi pour le match de l’Euro contre la Hongrie (21h00), en signe de protestation contre une loi jugée discriminatoire votée cette semaine par la majorité du Premier ministre Viktor Orban.

Le maire SPD (social-démocrate) de Munich Dieter Reiter «va écrire lundi à l’UEFA» pour soumettre à l’instance organisatrice du tournoi une motion élaborée en Conseil municipal et approuvée par tous les groupes politiques, a indiqué dimanche une porte-parole de la mairie.

«La capitale du Land de Bavière a pour valeurs la diversité, la tolérance et l’égalité dans le sport et dans toute la société», indique la motion, et l’illumination du stade se veut «un signe visible de solidarité avec la communauté LGBTI de Hongrie»

Le Portugal très critiqué

Corrigé par l’Allemagne samedi (4-2), sa pire défaite dans un Euro, le Portugal de Fernando Santos n’est pas épargné par les critiques dans la presse qui pointe le manque de flexibilité des champions d’Europe en titre.

Si la question du maintien de Fernando Santos (66 ans), sélectionneur depuis 2014 et sous contrat jusqu’en 2024, ne domine pas encore les débats, la presse l’a unanimement désigné comme principal responsable de la déroute lusitanienne.

«Fernando Santos incapable de démanteler la tactique allemande», pouvait-on lire dimanche sur la Une de Record, l’un des trois quotidiens sportifs portugais, parlant dans ses colonnes de «désastre de Munich». Tous reprochent au Portugal d’avoir encaissé des buts très similaires, en ne corrigeant pas les défaillances d’un côté droit à la merci des montées du latéral de l’Atalanta Bergame Robin Gosens, buteur, passeur et logiquement élu homme du match.

Samedi 19 juin

João Félix ne jouera pas contre l’Allemagne

L’attaquant portugais Joao Félix ne disputera pas le match de l’Euro entre l’Allemagne et le Portugal dans le groupe F, ce samedi à 18h, en raison d’une douleur musculaire, a annoncé la Fédération portugaise de football (FPF). Le joueur de l’Atlético Madrid «souffre d’une myalgie (douleur musculaire), tout comme Nuno Mendes, et sera indisponible face à l’Allemagne», a indiqué à l’AFP un porte-parole de la FPF, sans préciser la localisation de ces blessures.

João Félix, qui avait pourtant pris part la veille à l’entraînement sur la pelouse de l’Allianz Arena de Munich, où doit se disputer la rencontre, n’était pas attendu comme titulaire, à l’instar du latéral gauche du Sporting Portugal. En cas de victoire face à l’Allemagne, le Portugal sera qualifié pour les huitièmes de finale de la compétition avant même de disputer mercredi son dernier match du groupe F contre la France, championne du monde en titre.

Vendredi 18 juin

Sergio Busquets de retour avec la «Roja»

Le capitaine de la sélection espagnole Sergio Busquets, à l’isolement depuis un test positif au Covid-19 le 6 juin, a été testé négatif et réintégrera la «Roja» ce vendredi, avant son deuxième match de l’Euro contre la Pologne samedi soir, a annoncé la fédération espagnole (RFEF).

«Le capitaine de la sélection nationale Sergio Busquets, rejoindra ce vendredi le groupe de l’Espagne et voyagera avec l’équipe à Séville, après avoir vaincu le Covid-19», déclare la RFEF dans un communiqué diffusé vendredi matin.

???? OFICIAL | Sergio Busquets (@5sergiob) da negativo en el último test PCR realizado la noche de ayer.

➡️ Se unirá hoy a la concentración de la selección nacional y viajará a Sevilla.

ℹ️ https://t.co/4LwTEwrngN #SomosEspaña #EURO2020 pic.twitter.com/fRfc7RGpud

— Selección Española de Fútbol (@SeFutbol) June 18, 2021

Mercredi 16 juin

Après Paul le poulpe, Achille le chat

Pas une compétition internationale ne se joue à Saint-Pétersbourg sans les prédictions d’Achille le chat devin, à l’œuvre lors de la Coupe des confédérations en 2017 et le Mondial en 2018. Le matou blanc, membre de la célèbre brigade féline qui protège des rongeurs le musée de l’Ermitage depuis le 18e siècle, livre son oracle en allant manger dans la gamelle de l’équipe qu’il voit gagner.

Pour l’Euro, il ne s’était pas trompé en choisissant l’Italie (3-0 contre la Turquie pour le match d’ouverture, à Rome) et la Belgique (3-0 contre la Russie).

⚽️ EURO | Comme de nombreux tournois au préalable, l’#Euro2020 à son #pronostiqueur officiel. Cette fois, c’est un chat, nommé « #Achille », qui a été choisi. Avant-hier et hier déjà, il avait réussi son pari en optant pour un succès de l’#Italie et de la #Belgique.

(RTL) pic.twitter.com/uPzcmBEmqv

— Conflits France (@ConflitsFrance) June 13, 2021

Mais pour Pologne-Slovaquie, son flair l’a trahi. Il a opté pour l’équipe de Robert Lewandowski… qui a finalement perdu (2-1). La bonne série s’arrête là. Il reste encore quatre matches à Saint-Pétersbourg avant les huitièmes de finale: Achille peut encore convaincre de son pouvoir divinatoire.

Les Anglais poseront genou à terre

Les joueurs anglais continueront à poser le genou à terre en signe de protestation contre les discriminations lors de l’Euro, a affirmé mardi le défenseur Tyrone Mings, quand la ministre de l’Intérieur britannique a dit lundi ne pas soutenir ce type d’actions. Interrogée sur ce qu’elle pensait des supporters huant les Three Lions lorsqu’ils agissaient de la sorte, Mme Patel a répondu : «Très franchement, c’est leur choix».

«Tout le monde a droit à son opinion. La ministre de l’Intérieur est l’une des très nombreuses personnes qui s’opposent à ce que nous nous agenouillions ou qui refusent de le défendre», a déclaré Mings à la presse.

«Nous avons nos propres convictions par rapport à ce que nous pensons pouvoir faire pour aider en tant que joueurs qui peuvent être influents et défendre ce en quoi nous croyons», a poursuivi le défenseur d’Aston Villa, âgé de 28 ans.

Affluences contrastées

Pour le premier match de l’Euro à Saint-Pétersbourg, samedi, le nombre de spectateurs a été fièrement révélé au public par le speaker, durant la seconde période de Belgique-Russie (3-0): 26 264 personnes avaient pris place dans le stade Krestovski, soumis à une jauge de 50%.

Lundi, pour Pologne-Slovaquie (1-2), pas d’annonce, et des tribunes visiblement moins garnies… Il fallait chercher le rapport de match de l’UEFA pour trouver le chiffre: seulement 12 862 spectateurs ont répondu présent pour le match du groupe E. Cela fait deux fois moins de monde. La «Sbornaïa» chérie des fans russes est de retour mercredi contre la Finlande. Tant mieux pour l’ambiance.

Berg menacé

L’encadrement de l’équipe de Suède a révélé que l’attaquant Marcus Berg avait fait l’objet de menaces sur les réseaux sociaux après le match contre l’Espagne qui s’est pourtant soldé par un méritoire 0-0 pour les Suédois. Ses réseaux sociaux ont été inondés d’insultes et de menaces après avoir raté une occasion de but en seconde période face à la «Roja»: «On a rassemblé tout ce qu’on a trouvé et qui dépassait les limites pour les transmettre à la police», a expliqué un porte-parole suédois.

Mardi 15 juin

La jauge pour l’Euro 2020 augmentée à 40 000 spectateurs

Les demi-finales et la finale de l’Euro 2020 se joueront devant 40 000 fans à Wembley, la plus grande foule réunie au Royaume-Uni depuis plus de 15 mois, les autorités ayant augmenté lundi la jauge dans le cadre d’évènements publics-test.

Cela représente pour l’Euro un passage à près de 50% de la capacité du stade de Wembley, malgré l’annonce par le Premier ministre Boris Johnson d’un report de quatre semaines de la levée complète des restrictions liées au Covid-19, en raison d’une augmentation des infections causées par le variant Delta.

«Thomas Müller a transformé l’équipe»

Le recordman des sélections en Allemagne Lothar Matthäus (150 capes) estime que le rappel de Thomas Müller pour l’Euro après plus de deux ans de mise à l’écart a tout changé pour la Mannschaft: «Thomas Müller est de retour et Thomas Müller a transformé l’équipe. On rit de nouveau sur le terrain, le plaisir est revenu», dit le champion du monde 1990.

Lundi 14 juin

Eriksen: les joueurs danois critiquent l’UEFA sur la reprise du match

Le gardien de la sélection danoise Kasper Schmeichel et l’attaquant Martin Braithwaite ont déploré lundi d’avoir eu à choisir si le match Danemark-Finlande de l’Euro de football devait reprendre alors qu’ils étaient encore sous le choc du malaise dramatique de leur coéquipier Christian Eriksen.

«Nous avons été mis dans une position où, à titre personnel, je pense que nous n’aurions pas dû être placés», a souligné Kasper Schmeichel lors d’une conférence de presse avec les médias danois à Helsingor au nord de Copenhague.

Après ce qu’il vient de se passer avec Christian Eriksen, la Fédération Italienne de Football envisage un projet « premiers secours » pour ses joueurs pros.

L’objectif est que tout le monde puisse réagir comme Simon Kjaer.

Une excellente initiative ????????

(Gazzetta) pic.twitter.com/XWbJRPvtp7

— BeFoot (@_BeFoot) June 14, 2021

«Nous avions deux options: soit revenir le lendemain (le dimanche) à midi, soit reprendre le match», a expliqué le gardien de Leicester. «Il aurait fallu que quelqu’un plus haut placé que nous dise que ce n’était pas le moment de prendre une telle décision, et que nous devrions sans doute attendre le lendemain pour décider».

La France et l’Allemagne invaincues lors de leurs matches d’ouverture à l’Euro

La France et l’Allemagne qui s’affrontent mardi à Munich (21h) pour leur premier match du groupe F, n’ont jamais perdu leur rencontre d’ouverture de l’Euro, depuis la mise en place de la phase de poules en 1980. Les Français, qui n’étaient pas qualifiés en 1980 ni en 1988, ont gagné cinq fois et concédé trois nuls lors de leur entrée en lice dans les huit éditions qu’ils ont disputées depuis 1984.

1984: 1-0 contre le Danemark

1992: 1-1 contre la Suède

1996: 1-0 contre la Roumanie

2000: 3-0 contre le Danemark

2004: 2-1 contre l’Angleterre

2008: 0-0 contre la Roumanie

2012: 1-1 contre l’Angleterre

2016: 2-1 contre la Roumanie

Les Allemands, qui n’ont manqué aucune édition depuis 1980, ont gagné cinq fois et concédé cinq nuls lors de leur entrée en lice.

1980: 1-0 contre la Tchécoslovaquie

1984: 0-0 contre le Portugal

1988: 1-1 contre l’Italie

1992: 1-1 contre la CEI (ex-URSS)

1996: 2-0 contre la République tchèque

2000: 1-1 contre la Roumanie

2004: 1-1 contre les Pays-Bas

2008: 2-0 contre la Pologne

2012: 1-0 contre le Portugal

2016: 2-0 contre l’Ukraine

Vendredi 11 juin

Les joueurs espagnols vaccinés contre le Covid-19

Les joueurs de la sélection espagnole ont été vaccinés vendredi matin contre le Covid-19, a annoncé la Fédération espagnole de football (RFEF) à trois jours du premier match de la Roja à l’Euro contre la Suède.

Les joueurs «ont reçu ou complété leur vaccination contre le Covid-19», déclare la RFEF dans un communiqué publié sur Twitter et accompagné de photos de joueurs recevant leur dose de vaccin.

Certains joueurs ont reçu le vaccin unidose Janssen tandis que ceux qui avaient déjà reçu une première dose ont complété leur vaccination avec une seconde injection de Pfizer, selon la presse espagnole.

Los jugadores de la @SeFutbol reciben su vacuna contra el Covid-19 en la Ciudad del Fútbol.

Miembros de la Unidad de Seguridad del Hospital Central de la Defensa se han desplazado a Las Rozas para administrar los viales indicados.

ℹ️ https://t.co/lOdM6GOCw9#SomosEspaña pic.twitter.com/DGDNKfh4Cf

— Selección Española de Fútbol (@SeFutbol) June 11, 2021

L’ailier russe Mostovoy positif au Covid-19 et remplacé

L’ailier russe Andrey Mostovoy a été testé positif au Covid-19 et remplacé par le défenseur Roman Evgenyev pour l’Euro, a annoncé vendredi la sélection de Russie à la veille de son premier match, contre la Belgique. «En raison du résultat défavorable du test PCR d’Andrey Mostovoy, le staff technique a pris la décision d’appeler le défenseur Roman Evgenyev à sa place», a indiqué l’équipe russe sur sa page Telegram.

Jeudi 10 juin

L’Italie perd Pellegrini

Nouveau souci au milieu de terrain pour l’Italie à la veille du match d’ouverture de l’Euro vendredi contre la Turquie: Lorenzo Pellegrini, blessé, a dû se résoudre jeudi à déclarer forfait pour laisser sa place au joueur de la Fiorentina Gaetano Castrovilli.

«Ce maudit problème à la cuisse ne me permettra malheureusement pas de jouer cet Euro, il y a beaucoup d’amertume», a écrit le milieu de la Roma sur son compte Instagram.

Quelques jours après le forfait d’un autre milieu, Stefano Sensi (Inter Milan), remplacé par Matteo Pessina (Atalanta), Pellegrini, qui s’était déjà blessé en fin de saison avec les Giallorossi, a «subi une blessure» mercredi à l’entraînement, avait annoncé en début de journée la Fédération italienne.

Llorente probable «faux positif»

Le ciel s’éclaircit pour l’Espagne qui devrait pouvoir débuter l’Euro contre la Suède lundi avec son défenseur Diego Llorente, finalement testé négatif au Covid-19, après un premier test positif, et maintient dans sa liste son capitaine Sergio Busquets, contaminé par le virus mais asymptomatique.

«Les tests PCR de confirmation effectués le mercredi 9 juin» sur Diego Llorente «ont donné un résultat négatif». «La contre-analyse a confirmé ces dernières heures le résultat», a annoncé jeudi la Fédération espagnole (RFEF), qui soupçonne donc que le test de mardi était un «faux positif│.

Le défenseur de Leeds était le deuxième cas positif au sein de l’équipe après la contamination du capitaine Sergio Busquets, annoncée dimanche soir. Diego Llorente avait donc été placé à l’isolement mais l’annonce de ce test négatif pourrait signer son retour dans l’équipe qui doit disputer son premier match de l’Euro lundi à Séville contre la Suède.

Mercredi 9 juin

Aucun nouveau test positif parmi la sélection espagnole

Aucun membre de la sélection espagnole pour l’Euro n’a été testé positif au Covid-19 lors de la salve de tests PCR effectués mercredi, a annoncé la Fédération espagnole de football (RFEF) après l’irruption de deux cas en quelques jours.

«La série de tests PCR effectués sur les joueurs et le personnel d’encadrement ainsi que sur les membres de la bulle parallèle au cours de la matinée de mercredi a présenté des résultats négatifs pour tous les membres de la délégation officielle de l’Espagne au Championnat d’Europe», a annoncé la RFEF dans un communiqué.

La nouvelle vient tempérer la peur d’une contagion dans l’effectif de la Roja qui montait depuis l’annonce dimanche du test positif du capitaine espagnol Sergio Busquets, puis celui de son coéquipier Diego Llorente mardi, alors que les joueurs de Luis Enrique doivent débuter leur Euro lundi face à la Suède, dans le groupe E.

L’Espagne décide de vacciner tous ses joueurs

La sélection espagnole sera entièrement vaccinée contre le Covid en vue de l’Euro de football qui débute vendredi, après la découverte de deux cas positifs ces derniers jours, a annoncé mercredi à l’AFP le ministère de la Santé.

La ministre de la Santé Carolina Darias devait annoncer dans l’après-midi que «la sélection espagnole de football serait vaccinée», a indiqué un porte-parole du ministère à l’AFP, alors que la «Roja» a ajouté vendredi 11 réservistes à son effectif au cas où le nombre de contaminations augmenterait. La ministre doit préciser l’agenda et les modalités de ces vaccinations lors d’une conférence de presse à 19h30.

Un deuxième joueur espagnol positif

Un deuxième joueur espagnol, le défenseur Diego Llorente, a été testé positif au Covid-19, deux jours après le capitaine de la sélection, Sergio Busquets, a annoncé la Fédération espagnole (RFEF).

La Roja doit disputer son premier match de l’Euro lundi prochain à Séville contre la Suède, qui a également annoncé deux cas positifs au Covid-19 parmi ses joueurs mardi.

Du coup, la sélection espagnole a mis en place une «bulle» sanitaire pour onze nouveaux joueurs réservistes, un effectif «parallèle» qui pourra pallier les absences à l’Euro si les contaminations au sein de la «Roja» venaient à augmenter. Elle comprendra les joueurs suivants: Alvaro Fernandez (Huesca), Oscar Mingueza (FC Barcelone), Marc Cucurella (Getafe), Bryan Gil (Séville FC), Juan Miranda (Betis Séville), Gonzalo Villar (AS Rome), Alex Pozo (Eibar), Brahim Diaz (AC Milan), Martin Zubimendi (Real Sociedad), Yeremy Pino (Villareal) et Javi Puado (ESpanyol Barcelone).

Ejercicios individuales por postas.

???? Trabajo específico con los porteros.

¡Así ha sido la 2ª sesión de los futbolistas que integran la burbuja paralela de la @SeFutbol!#SomosEspaña #EURO2020 pic.twitter.com/4cCjr9qO91

— Selección Española de Fútbol (@SeFutbol) June 9, 2021

Un journaliste russe privé d’Euro

Un journaliste russe a été privé d’accréditation à l’Euro de football (11 juin – 11 juillet) par le comité d’organisation azerbaïdjanais qui lui reproche d’avoir visité la région séparatiste du Nagorny Karabakh, provoquant mercredi les protestations de Moscou.

Nobel Aroustamian, journaliste d’origine arménienne de la chaîne russe Match TV, a annoncé mardi qu’il n’avait pas obtenu d’accréditation pour l’Euro, organisé dans onze villes européennes dont Bakou, en Azerbaïdjan. L’approbation des 11 comités d’organisation nationaux est nécessaire pour que les journalistes soient accrédités. Le vice-président de la Fédération azerbaïdjanaise de football, Elkhan Mammadov, a confirmé que son pays était à l’origine du blocage.

«Cette personne a visité à plusieurs reprises les territoires occupés. Il a violé les lois de notre pays, faisant preuve d’un manque de respect pour l’intégrité territoriale de l’Azerbaïdjan», a déclaré M. Mammadov, cité par les médias azerbaïdjanais. Le rejet de l’accréditation de M. Aroustamian a provoqué l’indignation des journalistes russes et de sa chaîne.

Foden dit merci à Southgate pour la deuxième chance

Phil Foden, renvoyé en septembre de son premier rassemblement avec l’Angleterre, a dit mardi toute sa gratitude envers son sélectionneur Gareth Southgate de lui avoir donné une seconde chance.

Feels good to be back!! ???????????????????????? pic.twitter.com/ybjTugnQm3

— Phil Foden (@PhilFoden) June 5, 2021

«J’ai fait une énorme erreur. J’étais jeune. Gareth (Southgate) m’a dit que si je continuais à bien faire, à être performant, j’aurais une autre opportunité», a déclaré la star naissante de Manchester City mardi en conférence de presse.

Foden, 21 ans, avait été exclu des Three Lions puis mis à l’écart de la convocation suivante pour avoir, avec l’attaquant de Manchester United Mason Greenwood, invité des femmes à l’hôtel de la sélection à Reykjavík, en infraction des protocoles sanitaires.

Votez pour le vainqueur, à J-2!

(L’essentiel)

lire aussi

Articles connexes