«L’enfer sur Terre» après le passage d’une tornade

Au moins trois personnes sont mortes et des dizaines ont été blessées en raison d’une tornade accompagnée de grêlons qui a rasé, jeudi, des maisons dans plusieurs villes du Sud-Est de la République tchèque, a-t-on appris vendredi auprès des secours. «Nous n’avons pu malheureusement sauver trois patients», a déclaré à l’AFP Hedvika Kropackova, porte-parole des services locaux d’urgence. Soixante-trois blessés ont dû être hospitalisés dont dix grièvement atteints, a-t-elle précisé.

«Mais il y en aura davantage car nous sommes en train de transporter des personnes blessées durant la nuit et qui ont appelé plus tard», a ajouté Mme Kropackova. Dans plusieurs endroits, les secouristes étaient toujours sur place pour fouiller les décombres. Des secouristes venus d’Autriche et de Slovaquie voisines participaient aux opérations et l’armée tchèque a été déployée dans la région.

Une maison de retraite détruite

La tornade, avec des grêlons de la taille d’une balle de tennis, a frappé plusieurs villes et villages dont Hodonin, à la frontière avec la Slovaquie. Dans cette ville, l’hôpital a pris en charge des dizaines de blessés et une maison de retraite ainsi que le zoo local ont été détruits. La région a également subi des coupures de courant de grande ampleur, avec 78 000 foyers et entreprises privés d’électricité vendredi matin. Le trafic a dû être interrompu sur une importante autoroute reliant Prague à Bratislava.

Sur des vidéos circulant sur les réseaux sociaux, on pouvait voir des bâtiments détruits, des arbres arrachés, ainsi que des incendies. «C’est l’enfer sur Terre», a déclaré le gouverneur régional Jan Grolich après avoir visité la région.

???????? [ALERTE] D’importants dégâts sont constatés dans la région de Moravie-du-Sud en République Tchèque en raison des #orages. Une puissante #tornade a été enregistrée, générant des dégâts colossaux. (médias locaux) #RepubliqueTcheque pic.twitter.com/1t2nk8uTpW

— La Plume Libre (@LPLdirect) June 24, 2021

(L’essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur [email protected] Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les derniers commentaires

lire aussi

Articles connexes